THE CURSE

12.7.17

« Le bonheur se nourrit de la liberté, disait souvent son père, et la liberté de courage »



Auteur : Marie Rutkoski
éditeur : Lumen
nombre de pages : 456
date de sortie : février 2017


résumé :
Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.


pourquoi j’ai lu ce livre :
Ce livre me tentait énormément, de par son résumé et sa couverture. J’étais tellement ravie d’apprendre que je l’avais gagné à un concours !

mon avis :

Objet livre : La couverture est juste splendide. Franchement, les éditions Lumen font un travail de dingue sur leurs parutions qui sont toujours très soignées, avec du relief, etc. Et tout ça à un prix vraiment raisonnable :)





La malédiction du vainqueur, c'est l'emporter à la fin, mais uniquement au prix fort. Payer si cher qu'on regrette la victoire.





Les personnages et histoire : On entre tout doucement dans l’histoire et on fini par se laisser emporter dans les  aventures de Kestrel. J’ai adoré ce personnage, elle a un bon caractère et dois faire un choix primordial pour son avenir. Elle est un peu naïve mais ça ne m'a pas dérangée. J'ai aimé son désirs d'indépendance. Arin est un personnage que j’ai apprécié suivre mais auquel je ne me suis pas vraiment attachée. Ils ont tout deux des attentes qui pèsent sur leurs épaules qui leur tiennent à cœur, mais doivent-ils suivre le même chemin que leurs parents ? En plus de ça leurs sentiments les fonts douter. Ils sont un peu perdus au milieu de tout ça. J’ai adoré les jeux de complots et de trahison. On ne sait pas qui croire, tout dans cette société semble être pris pour un jeu.





Rythme et écriture : Les chapitres sont courts, ce qui donne un bon rythme à l’histoire. On a envie de savoir la suite des évènements mais je n’ai pas trouvé la plume de Marie Rutkoski si addictive que ça. Donc si je l’ai rapidement, je ne l’ai pas dévoré non plus. J’ai adoré le style de l’auteure qui oscille entre description, action, et morale grâce à des citations qui font réfléchir. Marie Rutkoski écrit de magnifiques phrases et descriptions. J’ai trouvé la première partie un peu lente mais la deuxième est remplie d’action et de rebondissements.








Elle regarda le ciel blanc se muer en neige et frémir au-dessus d'une mer de plomb. De petites étincelles glacées lui effleuraient la peau. Il neigeait au-dessus d'elle, au-dessus de lui, mais Kestrel savait qu'aucun flocon ne pourrait jamais les toucher tous les deux à la fois.






Univers : L’auteure a su créer un monde original qui reprend les codes de base de la fantasy mais qui ne faisait pas du tout réchauffé ou quoi que ce soit d’autre. J’ai adoré  découvrir l’histoire du monde dans lequel vivent nos protagonistes, les guerres, les alliances. Le fait que tout le roman tourne autour de la citation : "La malédiction du vainqueur" donne une atmosphère propre à ce roman.

Fin : Une fin pleine d'action, on ne sait pas ce qui va bien pouvoir en découdre. L'auteure nous laisse avec un cliffhanger et une révélation qui font que l'attente jusqu'au tome 2 va être très longue !





Les +
• univers
• Kestrel
• complots
• plume
• fin


Les –
• manque d’addictivité
• longueurs





Un univers original, une intrigue palpitante et des personnages aux caractères très différent les uns des autres. Un très bon premier tome qui  nous laisse sur un joli cliffhanger. J’ai hâte de lire la suite !











6 commentaires:

  1. Malheureusement il ne me tente pas plus que ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu tombes un jour dessus en brocante ou en bibliothèque je te conseille de te laisser tentée, qui sait,il te plaira peut-être ?

      Je te souhaite de belles lectures :)

      Supprimer
  2. Tout comme toi, j'ai beaucoup aimé ce roman, même si j'ai également noté quelques longueurs ! J'ai hâte de découvrir la suite :)

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai acheté hier, je suis tellement heureuse ! *_*
    Et puis j'ai rarement vu une couverture aussi belle *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est sublime ♥♥
      J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ! Bonne lecture :)

      Supprimer

Merci de laisser votre message ici ♥